Découvrir les iles Scilly à bord de Lord Jim – Escale à Tresco

Vous connaissez déjà forcément l’ile de Tresco. Même si vous n’avez pas encore navigué à bord de Lord Jim pour une Croisière aux Scilly, en visitant le site lordjimcroisieres.com, vous avez vu cette photo de Lord Jim descendant New Grimsby Sound sous spi avec la silhouette de la Tour Cromwell en arrière-plan. Quand vous découvrirez le mouillage de New Grimsby à Tresco vous verrez que le site tient toutes ses promesses !

Tresco-iles-Scilly-

Bien sur l’île de Tresco est célèbre pour cet étonnant Jardin Exotique. Mais on a beau avoir l’impression de connaitre Tresco, il y a toujours quelque chose de nouveau sur laquelle on tombe en se baladant dans l’ile. Il faut déjà en faire le tour à pied pour découvrir la grande variété des paysages, des plages de sable fin bordées de rhododendrons aux falaises dans le Nord de l’ile, faisant face aux vagues de l’Atlantique. C’est parti pour un tour de Tresco à pied !

L’ile de Tresco, dans l’archipel des Scilly

Carte de l'île de TrescoL’ile de Tresco est la deuxième plus grande île de l’archipel des Scilly après St Mary. Au début du 14e siècle, elle s’appelle « Trescau » qui signifie en cornique « la ferme aux arbres anciens » (Farm of elder-trees). Pourtant à cette époque il n’y avait pas encore de jardin exotique. L’ile mesure environ 3.5 km de long pour 1.75 km de large, et comptait 180 habitants permanents en 2001. L’ile de Tresco est séparée de l’ile de Bryher par un étroit chenal, New Grimsby Sound, qui est toujours en eau dans sa partie nord. C’est un des mouillages favoris de Lord Jim pendant ces croisières aux Scilly.

Débarquement au port de NEW GRIMSBY

Une fois débarqué sur la plage à New Grimsby, impossible de rater la visite du Jardin exotique, il suffit de suivre le panneau « Tresco Abbey Garden ». base-hydravion-trescoEn prenant le chemin vers le jardin botanique, on passe à pied à côté des cottages du « Flying Boat Club» joliment mis en valeur. Ces habitations sont les traces d’une ancienne base d’hydravions que la Royal Naval Air Service installa à Tresco en 1917. La cale de mise à l’eau n’est sans doute pas d’époque, mais c’est bien là qu’on mettait à l’eau les hydravions chargés de surveiller les bâtiments allemands, et en particulier les sous-marins, qui rodaient en entrée de Manche. La base d’hydravions de New Grimsby a servi jusqu’en mai 1919. Les hangars et casernements ont disparu pour laisser place à douze « Flying Boat Cottages » au standing 5 étoiles.

flying-boat-club-tresco

Le jardin exotique Tresco Abbey Garden de Tresco

Tresco Abbey Garden est un jardin exceptionnel qui regroupe sur sept hectares 20.000 plantes subtropicales originaires de plus de quatre-vingts pays. Il est organisé en terrasses orientées sud, bien abritées du vent par les plantations denses et les arbres bordant le jardin. Grâce au Gulf Stream, l’archipel des Scilly ne connait pas de gelées. Il bénéficie d’un climat hivernal doux avec une température supérieure à 10°C pratiquement toute l’année, ce qui va rendre possible le développement de toute cette végétation. Il faut bien trois ou quatre heures de balade pour se perdre dans ce dédale d’allées au milieu d’Aloès d’Afrique du Sud, des Eucalyptus d’Australie, des Agave du Mexique, de palmier du Chili et de fougères arborescentes de Nouvelle Zélande. On se croirait en croisière aux Canaries sur l’île de Madère ou en Méditerranée.
Scilly-Tresco-AbbeyLe jardin a pris place sur le site d’un ancien prieuré bénédictin du XIIe siècle, dont quelques arches sont encore visibles. En 1834 Augustus John Smith s’installe à Tresco à proximité des ruines du prieuré et se fait construire Tresco Abbey comme lieu d’habitation. En 1848 il rachète l’ile de Tresco au duché de Cornouailles. C’est Augustus John Smith qui est à l’origine de ce jardin botanique qui sera enrichi et agrandi ensuite par ses descendants. Depuis cette date Tresco est une île privée qui appartient toujours aux descendants de la famille Dorrien-Smith.

Le Musée des figures de proue du VALHALLA de Tresco

Augustus SMITH ne se passionnait pas uniquement pour la botanique. Dès son arrivée à Tresco il commence à collectionner les figures de proues des nombreux voiliers marchands, vaisseaux de guerre ou de plus modeste bateaux ayant fait naufrage sur l’archipel des Scilly, à Seven Stones ou à la pointe de Lands End. Ce musée du Valhalla , qui borde le jardin exotique, réunit des figures de proues datant du moyen âge au 19e siècle. Certaines sont somptueuses et massives : « SIRICA » coulé en 1888 ou celle du quatre-mâts barque « FALKLAND », coulé le 21 juin 1901. A droite du « Golden Lion » cette figure de proue, représentant une femme vêtue d’une longue robe et portant un diadème doré a servi de « bouée de sauvetage » à un marin italien, unique survivant du « PRIMOS » qui fit naufrage aux Seven Stones en juin 1871. L’histoire ne dit pas combien de temps ils sont restés enlacés avant d’être récupérés.

Le mouillage de « OLD GRIMSBY » au Nord-est de Tresco

En quittant le jardin exotique par le sentier côtier bordé de rhododendrons sauvages, on arrive à « Old Grimsby ». Les mouillages d’Old Grimsby et de St Helen Pool sont deux autres mouillages en eau profonde de Tresco, plus exposés que celui de New Grimsby, en particulier aux vents d’Ouest à Nord.

Old Grimsby -Tresco islandComme le mouillage de New Grimsby, surmonté de sa tour Cromwell, le mouillage d’Old Grimsby et de St Helen Pool ont eux aussi leur fortification « The Old Blockhouse ». Cette tour construite entre 1548 et 1551, servit à protéger le site contre les « visites » des français mais surtout les attaques des Parlementaires anglais d’Oliver Cromwell pendant la Première guerre civile anglaise (1642 à 1645). A cette époque les Scilly étaient favorables aux Royalistes du roi Charles I.

Le site d’Old Grimsby fait face à l’ile de St Helen et de Round Island avec son phare qui couvre le nord de l’archipel. Le phare de Round Island fait partie des trois principaux phares de l’archipel, avec Bishop Rock et le phare de St Agnes au sud. Au Nord de Tresco on aperçoit l’ile de St Martin, avec par beau temps, des fonds de sable couleur bleu des mers du sud incroyables.

KING CHARLES CASTLE et CROMWELL TOWER dominant le mouillage de New Grimsby

Pour rejoindre New Grimsby on choisit de suivre le sentier côtier qui fait le tour de la pointe Nord de Tresco, dans une ambiance « Côte sauvage » face à l’Atlantique et à la Mer d’Irlande. Ici pas de plantes exotiques, mais juste une lande rase d’où émerge les ruines du KING CHARLES CASTLE.

Il a été construit au même moment que le fort Old Blockhouse, dans le même but de protection. Mal situé pour protéger le port de New Grimsby ce fort n’empêche pas les Parlementaires de l’amiral Robert Blake d’envahir Tresco en 1651. Aussitôt les royalistes qui tiennent toujours l’archipel, décident de construire La Tour Cromwell au bord de l’eau pour bloquer l’accès à New Grimsby Sound.

De l’autre côté de la passe côté Bryher, se trouve Hangman’s island – l’île du pendu -, qui aurait servi à Robert Blake pour pendre quelques rebelles et impressionner la population locale. Rassurez-vous, l’ambiance au mouillage au pied de la Tour Cromwell est aujourd’hui beaucoup plus paisible !

Avant de quitter Tresco il y a un rendez-vous incontournable pour tous marins de passage : le Pub New Inn, avec sa terrasse luxuriante et ses oiseaux tellement zen qu’ils viennent picorer les miettes sur les tables, ses concerts enflammés après les courses de gigs, la dégustation d’une Pinte de Cornish Ale ou d’une boule de glace locale, mais aussi l’occasion de prendre une douche bien appréciée après une traversée de Manche…

Nos prochaines croisières aux Scilly:




Voir toutes nos actualités sur les croisières à la voile aux Iles Scilly