Le Galway Hooker, un voilier de travail dans la pure tradition irlandaise

Galway-HookerDurant une croisière en Irlande à bord de Lord Jim, en arrivant sur les côtes irlandaises du côté de Baltimore après avoir traversé la Mer d’Irlande, il nous arrive souvent de croiser la route d’un Galway Hooker. Ce bateau originaire de la Baie de Galway est attaché à l’histoire maritime de la côte Ouest d’Irlande, avec la silhouette de son plan de voilure vraiment caractéristique. Parmi les nombreux bateaux qu’on a toujours plaisir à croiser en navigation, comme Pelew cotre-pilote de Falmouth ou Loch Mona un coquiller de la Rade de Brest, chaque bateau raconte une histoire et évoque la tradition maritime de cette Mer Celtique au patrimoine maritime si riche.

Le Galway Hooker un bateau de pêche traditionnel irlandais

transport de tourbes - Galway hooker CapallAvec sa coque noire, son étrave haute, ses trois voiles rouges cachou et son long pic de grand voile, le Galway Hooker est facilement reconnaissable. Ce bateau de pêche à la palangre est originaire de la Baie de Galway. Les premiers Galway Hooker datent de la fin du 18e siècle. Ce bateau devait être marin, costaud et maniable pour supporter la houle de l’Atlantique jusqu’aux Iles d’Aran et se faufiler dans les chenaux. Le Galway Hooker n’a pas été utilisé que pour la pêche. transport de bétail sur un Galway-HookerIl a également servi de bateau de transport de marchandises entre le port de Galway et toutes les côtes du Connemara : transport de la tourbe, d’algue, du bétail, de la chaux ou du poitín (prononcez « po-tchiiiine »), l’alcool de contrebande irlandais. Le Galway Hooker a servi à transporter tout ce dont on pouvait avoir besoin.

Après avoir pratiquement disparu dans les années 60, Les Galway Hookers sillonnent à nouveau la Baie de Galway. Comme les Pilot Gig des Scilly, les Hookers se réunissent régulièrement pour des régates acharnées et sont célébrés chaque année en aout à l’occasion du festival Cruinniú na mbad dans le port de Kinvara. Ce festival créé en 1979, est l’un des plus anciens rassemblements de voiliers traditionnels en Irlande.

Les origines du Galway Hooker dans le port de Claddagh

Ce voilier est emblématique de cette baie de la côte Ouest d’Irlande. Il orne d’ailleurs le blason du comté de Galway. Ce bateau a joué un rôle central dans la vie des habitants de la zone côtière et des iles du Connemara. A l’origine ce bateau a été créé dans le port de Claddagh, un village de pêcheurs, situé à l’embouchure de la rivière Corrib. L’histoire de Claddagh est liée à celle de Galway. Rien que sur l’année 1835, vingt Galway Hooker sont construits à Claddagh. Ce bateau parfaitement adapté aux conditions de navigations de cette région, va rapidement être adopté et construit dans de nombreux ports sur la côte du Connemara. On retrouvera également ce bateau de l’autre côté de l’Atlantique dans la région de Boston aux Etats Unis, sous le nom de Boston hooker, Irish cutter ou Paddy boats, grâce à des migrants irlandais un peu nostalgiques, qui reprendront sur place la construction de ce bateau.

Vidéo de 22′ sur l’histoire du Galway Hooker

Le Galway Hooker (Húicéir en irlandais) doit son nom à l’hameçon « Hook » utilisé pour la pêche à la palangre «long-lining» pratiquée dans la baie. Ce bateau gréé en cotre avec sa coque noire et ses trois voiles rouges sombres est tout un symbole. Comme en Bretagne les voiles de coton étaient tannées « barking the sails » à l’aide d’écorces de de chênes ou de châtaigniers. Cette voile tannée « tanbark » résistait ainsi mieux à la pourriture et la moisissure. Dans le courant du 19e siècle la concurrence de chalutiers plus efficaces, obligent les Galway Hookers à compléter leur activité de pêche par du transport de marchandises.
Quatre types de Galway Hooker existent : Bád Mór, Leathbhád, Gleoiteog et Púcán. Chaque type est caractérisé par sa taille et sa capacité de charge. A l’exception du Púcán, les Galway Hooker sont semi-pontés ou à ponts ouverts.

Les Caractéristiques des quatre classes de Galway Hooker

Construits à l’origine en chêne en hêtre et en mélèze, le Galway Hooker possède une étrave droite et haute avec un fort volume avant, la tonture est bien marquée, la coque est frégatée et le tableau arrière est incliné. Il est gréé en cotre avec un mat portant une grand-voile à corne avec une longue bôme, une trinquette amuré à l’étrave et un foc amuré sur le bout-dehors. Un système de lest en pierres est disposé dans les fonds. Les plus grands Hookers sont généralement semi-ponté avec un abri pour les deux ou trois marins de l’équipage. La « cuisine » est équipée d’un foyer à tourbe en pierre.
Détails des quatre types de Hookers en fonction de leur longueur et de leur gréement :
Bád Mór (« Big Boat »): Bateau de 10.50 m à 13.50 m (35 to 44 pieds). Le bateau est entièrement ponté ou plus souvent ponté en avant du mât. Ces bateaux pouvaient transporter jusqu’à 7 à 8 tonnes de fret.
Leathbhád (« Half Boat »): Bateau d’une dizaines de mètres (32 pieds). Modèle ressemblant aux Bád Mór avec un pontage en avant du mât
Gleoiteog : Bateau de 7 m à 9 m (24 à 28 pieds). Ce bateau peut être ponté en avant du mât ou non ponté. Il est utilisé en régate et tire son nom du mot irlandais “gleoite” qui signifie « mignon ».
Púcán : Bateau de 7 m à 9 m (24 à 28 pieds). Ce bateau ressemble au Gleoiteog, mais est toujours non-ponté et gréé avec une voile au tiers et un seul petit foc. Son nom signifie « enrouler autour » à cause de la manœuvre de grand-voile pour virer de bord.

Après avoir servi à pêcher à la palangre, à transporter la tourbe et le bétail, les Hookers sont aujourd’hui des bateaux de régate bichonnés par des passionnés. Grâce à cela chaque année on voit la construction de nouveau Galway Hooker.

Vidéo de 2′ sur les régates acharnées de Galway Hooker

Le renouveau du Galway Hooker

En 1966 on ne comptait plus que six Bád Mór encore en état de naviguer dans la Baie de Galway. En 1970 il n’en restait plus que deux, et tout un pan de l’histoire maritime de la côte Ouest de l’Irlande allait disparaitre. En 1976, le Morning Star un Bád Mór construit autour de 1890 dans le port de Kinvara est restauré. Les restaurations vont ensuite s’enchainer et donner lieu à des régates acharnées.En 1979 le premier festival Cruinniú na mBád rassemble une flotte de Galway Hooker à Kinvara. Chaque année cette flotte s’étoffe avec la construction de Hookers de différentes tailles. En 1996, huit nouveaux Hookers ont ainsi rejoint la flotte des 23 bateaux existants.

En 1978 l’association Galway Hooker est fondée pour promouvoir ce bateau et organiser la saison de régates qui s’organisent désormais dans de nombreux ports du Connemara : Rossaveel, Spiddal, Kilkieran, Lettermullan, Carraroe, Rosmuc, Cashel, Roundstone, et dans les iles d’Aran Inishmore et Inishmaan.
L’association – Galway Hooker Association – défend la restauration, la préservation et la construction traditionnelle des quatre types de Hookers (Bad mór, Leathbhád, Gleoiteog and Púcán). Elle gère la jauge des différentes classes. De bateaux de travail, les Hookers sont aujourd’hui des bateaux de loisirs, qui s’affrontent autour de trois bouées avec autant d’acharnement qu’au temps de la pêche aux maquereaux. Les régates rassemblent les quatre tailles de bateaux. Une quarantaine de bateaux ont été classés à l’occasion du championnat 2019.

A l’occasion de votre prochaine croisière en Irlande à bord de Lord Jim, pensez à bien guettez les voiles cachou que vous croiserez…

Nos prochaines croisières en Irlande :




Voir toutes les actualités des croisières en Irlande