Croisière à la voile en Irlande à bord de Lord Jim. juin 2017

Lord Jim Croisières en IrlandeVoilà déjà une dizaine de semaines que Lord Jim trace son sillage depuis le début de la saison, du Golfe du Morbihan à l’île de Bréhat, en passant par Falmouth et l’archipel des Scilly. Mi-juin l’heure est arrivé enfin de mettre le cap plus au Nord, pour aller retrouver ces paysages que nous aimons tant, au sud-ouest de cette belle et grande île qu’est l’IRLANDE.

Rendez-vous donc le 16 juin au port du Moulin Blanc, où Lord Jim nous attend, tout fringuant pour cette nouvelle aventure. Emilie, Dominique, Yvon, Jean Jacques et Alex sont de la partie et posent sacs, cirés et bottes à bord.
Yann présente Lord Jim, les habitudes de fonctionnement du navire, la zone de navigation à venir au travers des cartes marines. La météo se présente plutôt bien et nous promet une montée rapide. Chacun s’installe, sac, bannettes, couchage, petites affaires trouvent leurs places et laissent un bateau bien dégagé où l’on circule particulièrement bien. Enfin un briefing sécurité, bien utile quand on n’a pas navigué depuis un certain temps.
Mi-juin c’est la canicule sur Brest. Nous quittons le port du Moulin Blanc pour une première escale sous les ruines de la pointe des Espagnols. Bain obligatoire pour supporter la chaleur brestoise (si si!). Bref, il est vraiment plus que temps de faire route au nord pour une croisière en Irlande. Nous doublons la pointe Saint Mathieu et embouquons le Chenal du Four avant de mettre le cap sur l’Irlande. Le rythme des quarts prend le pas sur celui du jour et de la nuit. Nous coupons le fameux rail d’Ouessant de nuit. Nous ne voyons des pétroliers, cargos et portes containers que les feux règlementaires et leurs échos AIS sur l’écran du bord. C’est dans ces moments que l’on apprécie d’être accompagné par un skipper professionnel.

Traversée de l’Archipel des Scilly avec lieus grillés au menu

Au matin, l’archipel des Scilly est en vue. Notre route croise celle d’une tortue Luth d’un bon mètre de diamètre. Nous apercevons son petit œil brillant avant qu’elle ne plonge. La météo étant particulièrement favorable pour naviguer vers l’Irlande, nous ne faisons pas escale aux Scilly. Nous garderons ce plaisir pour le retour. Nous traversons quand même l’archipel entre le phare de Bishop et les Western Rocks sous l’œil placide des phoques. Les célèbres Lieus des Scilly sont beaucoup plus énervés… La pêche bat son plein et les lieus se précipitent sur notre ligne de traine. Nous les remontons à bord trois par trois ! Les filets sont levés en direct avant de passer à la poêle frit à l’huile d’olive, c’est un régal !

Une traversée de la Mer d’Irlande au bon plein, tribord amure

Lord Jim au Phare du FastnetLord Jim trace son sillage en Mer Celtique, accompagné des Fulmars boréaux qui se posent devant l’étrave, nous regardent passer et reviennent inlassablement se poser devant nous. Quart, sieste, repas, lecture, re-sieste, petit morceau d’accordéon, coucher de soleil, lever de lune, l’Irlande approche… L’Irlande est toute proche mais se fait désirée en restant bien cachée derrière un brouillard à couper au couteau. L’entrée du havre de Baltimore, bien repérable à son amer blanc en forme de fusée, finit quand même par sortir de la purée de pois.

Atterrissage en Irlande au port de Baltimore

L’ancre se pose sur le fond, face à la jolie petite gare en brique rouge qui a abrité pendant de nombreuses années une base de l’école de voile des Glénan. Le soleil nous accueille à Baltimore et révèle un paysage fantastique. Le pneumatique vite gonflé et armé nous emmène vers le pub pour une première bière bien méritée. En terrasse face à l’île de Sherking, nous “refaisons” la traversée des 48 dernières heures, comme il se doit.

Fort Kinsale - Phare de Crookhaven
Le lendemain après une escapade à pied, nous appareillons par la passe nord-ouest pour nous faufiler entre le dédale d’îlots de la baie de Scull. Déambulation reposante qui nous mènera le soir à Crookhaven. Sur la route, nous tirons un bord pour saluer le phare du Fastnet, en passant à moins d’une encablure (185 m). Impressionnant!

Pub O'sulivan CrookhavenArrivés au port, la Guinness est dégustée bien à l’abri, au pub O’sulivan où nous pouvons surveiller Lord Jim mouillé juste sous les fenêtres. Nous profitons du moment, car dès cette nuit, la météo risque de se corser. Et comme prévu, ça a sifflé dans les haubans toute la nuit. Ciré bien capelés, nous nous mettons en route au près pour aller doubler la pointe sud-ouest du Kerry – Mizen Head – avant de s’engager dans les fjords de Bantry, Dingle et Kenmare. L’ambiance est grise, humide et ventée, mais Lord Jim est à son aise et nous mène jusqu’à la petite ville de Bantry où le soleil refait son apparition. A Glengarriff nous sommes accueillis par les colonies de phoques pas farouches pour un sous. Découverte du magnifique jardin exotique de l’île de Garinish et ambiance chaleureuse au pub le soir avec superbe session musicale. Une belle rando dans ce paysage insolite…
Sur la route de Bantry, nous nous arrêtons pour visiter l’île de Bear Island. La superbe crique de Lowrence nous offre un abri parfais. Mais la météo annonce une grosse dépression à venir, et nous choisissons d’écourter un peu notre balade irlandaise pour nous laisser le temps de faire une bonne escale aux Scilly sur la route du retour.

Avant de quitter l’Irlande, nous faisons tout de même une dernière découverte avec l’escale au port de Clear Island. Un port caché dans une anfractuosité de la falaise qui se découvre au dernier moment. Lord Jim se trouve une petite place au bout du môle, face à un quai ancestral, et sous une ruine d’église entouré de son cimetière aux croix celtiques couvertes de lichen. L’île est haute et l’escapade tonique, la vue magistrale. Au sommet se dresse l’ancien phare qui précéda la construction de celui du Fastnet. Au retour, le pub local nous accueille pour une dernière pinte de Guinness. Ce soir nous remettons le cap sur les Scilly, où nous aurons le temps de profiter d’une bonne escale avant le retour vers la Bretagne.

Sláinte ! à bientôt l’Irlande.

Sláinte ! (à votre santé)