Bilan de la saison 2018 du voilier de croisières Lord Jim II

croisiere en BretagneNous venons tout juste de poser le pied à terre, après une dernière navigation superbe pour cette saison 2018. Avec Martine, Tugdual, Evane, Olivier et Joël nous avons profité jusqu’au bout des éclairages de Septembre, et de conditions de navigation à la voile idylliques en Bretagne Nord et en Mer d’Iroise. Hier étions au mouillage à l’île de Sein, avant hier à Ouessant… Mais revenons sur cette saison de croisières 2018 riche et variée, à bord de Lord Jim.

La Formation Skipper côtier à bord de Lord Jim.

formation skipper cotierComme attendu, cette formule d’apprentissage du rôle de chef de bord à fait mouche. Avec un nombre de participants limité à 4, nous avons pu travailler et approfondir tous les aspects de la navigation côtière à bord d’un voilier de croisière: manœuvres à la voile, manœuvres au moteur, manœuvres de sécurité, pilotage côtier, navigations dans les chenaux et les courants, avec une mise en situation de la fonction de chef de bord qui se fait pas à pas.
Parti de Brest pour de stage de formation skipper, nous sommes descendus vers la Bretagne sud, puis remonté dans la zone d’Ouessant et de l’archipel de Molène. Ces bassins de navigations riches et variés permettent d’appréhender un maximum de situations et d’acquérir du sens marin. De l’avis de tous, cette formation chef de bord a atteint son Objectif !

La course croisière du Tresco 2018 : une victoire !

Tresco Trophy 2018Une fois n’est pas coutume, Jim a participé à une course croisière : Le Tresco Trophy qui nous a emmené de Roscoff à Guernesey puis retour à Morlaix par Perros Guirec. L’équipage était constitué d’une équipe de la Station Biologique de Roscoff (CNRS). Lord Jim est un voilier de croisière équipé “expédition” préparé pour la croisière hauturière, et donc chargé comme il se doit. Au grand étonnement de tous et de nous les premiers, nous avons mené la danse tout au long des 80 milles de la première étape. Nous avons gagné dans notre classe tout en laissant dans notre tableau arrière de nombreux concurrents censés être bien plus rapide : J122, JPK, X38xp, Jod, Grand Soleil 38… Nous réalisons que décidément Lord Jim est un voilier bien né, un vrai couteau suisse! Mais si nous nous sommes piqués aux jeux de la régate, les fous rires étaient bien plus de la partie que l’ambiance compétition!Lord Jim au TTT 2018

Croisières vers les iles Scilly : La porte grande ouverte

Croisières aux iles ScillyLa météo particulièrement clémente cette saison, nous a permis de sillonner l’archipel des Scilly en croisière une bonne dizaine de fois. Au mois de mai puis en Juin, les jardins des Sorlingues nous ont fait profiter de leurs mille couleurs, et offert de belles randonnées à la découverte des îles et îlots comme cette débarque à St Helene, sous les ruines d’un village du Xème siècle, et cette ascension pour découvrir un des meilleurs points de vue sur tout l’archipel. Les rameuses des fameuses Pilot gig nous ont données quant à elles de merveilleux spectacles lors de la course du mercredi soir, souvent suivie de soirées animées au pub.

Pêche aux lieux à Westren RocksLes pubs des Scilly comme ceux d’Irlande et de Cornouailles font partie du décor. Après une balade à la découverte des îles, ces pubs sont bien souvent notre point de rendez-vous, comme la terrasse du Turck’s Head à Saint Agnès, dans l’ancien abri du canot de sauvetage, le New Inn à Tresco, ou l’Atlantic à st Mary. Cette année la météo nous a permis de naviguer plusieurs fois vers les Western Rocks. L’occasion d’approcher les colonies de phoques, et de réaliser quelques pêches miraculeuses de lieu jaune. Spécial mention pour les filets de lieux préparés par Philippe!

Croisière en Irlande vers les Skellig, l’archipel des Blasket et Dingle…

Escale aux SkellgPour notre croisière vers l’Irlande, la fenêtre météo était belle mais courte. Nous quittons donc Brest et naviguons sans relâche jusqu’à Baltimore. De Bonne heure sur place et avec une météo très favorable, nous en profitons pour monter rapidement le long de la côte ouest irlandaise jusqu’à la baie de Kenmare. Une magnifique escale avant de rejoindre les îles Skellig, battues par les vagues. L’équipage pourra toutefois débarquer sur les Skellig pour effectuer l’ascension jusqu’à l’incroyable monastère du 10ème siècle (lieu de tournage du dernier Star Wars !). Les macareux ne sont pas farouches et se laissent approcher avant de se faufiler dans leurs terriers. Puis Lord Jim fait route vers le port de Dingle avec une superbe session musicale au pub, suivie par une visite en règle des autres pubs guidés par les musiciens eux même… Puis cap sur les Blasket, car la météo était décidément au beau fixe, en Irlande cette année. Mais nous reviendrons en détail là-dessus!

Un superbe programme de croisières en Bretagne et Mer d’Iroise

chenal roscoffDe Bréhat à Groix nous avons profité de bien beaux morceaux de Bretagne cette année. Des mouillages inédits comme cette relâche sur le plateau des Duons ou ce mouillage à l’Ile d’Er. Des chenaux redécouverts, comme le chenal passant juste sous les maisons d’armateurs de la cité corsaire de Roscoff, ou le chenal occidental de Portsall au petit matin, en route pour Ouessant… et toutes ses escales, habituelles pour Lord Jim mais toujours inoubliables.

Nous avons eu aussi le plaisir de rencontrer Amélie et Etienne, les nouveaux habitants de l’île de Quéménes, qui ont pris la succession de Soizig et David. Nous les avons reçus à bord pour l’apéro, puis avons été invités à leur table, d’où l’on peut garder un œil sur Jim, seul au mouillage dans le sud de l’île. Sur la route des Scilly, nous avons toujours plaisir à nous arrêter à Quéménes au cœur de l’archipel de Molène. Un superbe sas de déconnexion avant de traverser La Manche !

Cornwall : l’abri béni des marins en croisière

Croisière en CornouaillesLors de la désormais traditionnelle croisière Scilly-Cornouailles, mais aussi pour deux navigations ou la météo nous a obligé à modifier notre programme de croisière, les côtes et rivières de Cornouailles anglaise nous ont largement ouvert leurs portes. Comme à l’accoutumé, le dépaysement est total. Des pubs du port de pêche de Newlyn aux mouillages au fonds de Helford River, de Fowey ou de la Fall, nous avons trouvé de nombreux abris, le temps de se protéger d’un coup de vent. Il règne une douceur de vivre indéniable en Cornouailles, même quand ça souffle en Manche. Nous avons bien entendu profité de ces escales pour venir nous amarrer au chantier naval de Luke Powell sur la River Fall. On a pu constater l’avancée des travaux de construction du “Pelew”, réplique d’un cutter pilote de Falmouth de 65 pieds (21.50m). Le bordage en chêne est terminé, les charpentiers s’attèlent maintenant aux aménagements, au bordage du pont, et à varloper le bas mât… odeurs de calfat, de résine et de goudrons de Norvège dans les fumés de l’étuve : tout une ambiance, et toujours cet accueil chaleureux des gens de mer!

Programme de croisières et changements de destinations

Si la météo a été favorable pour un grand nombre de navigations cette année, il n’en reste pas moins qu’il y a des fois ou la météo fait des siennes et ne veut pas de notre programme. Ainsi notre navigation prévue au moment du championnat de Gig aux Scilly s’est transformée en croisière en Bretagne nord. La descente sur la Galice a été également compromise du fait d’un marais barométrique centré sur le Golfe de Gascogne, nous promettant 60 heures de descente au moteur, puis une remontée au louvoyage… L’équipage un peu déçu que l’Espagne se refuse à lui, a malgré tout su changer son fusil d’épaule. Et cette descente plein sud c’est transformée en une belle navigation qui nous a permis de faire un tour de la Manche à la voile, en commençant par les Scilly, la Cornouailles, le Devon, pour finir par un retour sur les côtes de Bretagne nord. Nous aurons tiré parti au mieux de la météo pour effectuer une très belle croisière… En attendant de retenter sa chance pour une croisière vers la Galice, le rendez-vous est pris dans deux ans par l’équipage!

Le marin à peine de retour à terre, l’esprit pas vraiment encore débarqué, qu’il est pourtant déjà l’heure d’organiser les travaux d’hiver pour pouvoir démarrer la saison prochaine avec un Jim aux petits oignons. Grutage et mise en chantier sont programmés pour le 18 octobre. Mais promis, entre deux coups de rabots, de peinture ou de vernis, nous nous replongerons en détail dans quelques-unes de nos plus beaux souvenirs de navigation de la saison au travers des prochains articles publiés sur le site de Lord Jim!